Damon Lindelof s'excuse

Publié le par The Last recruit

Damon Lindelof, l'un des créateurs et producteurs exécutifs de Lost, également principal auteur, adore Harry Potter. Il l’aime tant que le fait de ne pas avoir aimé Harry Potter et les reliques de la mort - partie 1 lui a appris une importante leçon. Il doit apprendre à pardonner à ceux qui étaient mécontents de la manière dont se terminait Lost.

Lindelof a rédigé une critique d'Harry Potter et les reliques de la mort - partie 1 pour le journal The Daily Beast, mais ce qu’il en pense est bien moins important que le fait que cela ait changé ce qu’il pense des spectateurs mécontents de Lost. Il pensait que les gens qui étaient si remontés contre la fin de sa série ne pouvaient pas être des fans, pourtant...
 
 

 

« Si je vous demande d’investir votre temps et votre attention dans une histoire que je raconte, c’est votre droit le plus strict de me dire que vous n’aimez pas cette histoire. Vous n’avez pas besoin d’être fans pour ça. C’est tout du moins ce que je pensais jusque là. Puis j’ai vu Harry Potter et les reliques de la mort - partie 1. Je n’ai pas aimé du tout ce film. Il m’a ouvert les yeux sur le fait que j’ai eu tord. J’adore Harry Potter, véritablement et profondément. Je lirai les livres à mon fils quand il sera assez âgé pour ne pas être terrifié par l’histoire. Je vais m’accrocher à mon T-Shirt Gryffindor. Je serai le premier dans la queue pour aller voir Harry Potter et les reliques de la mort - partie 2, qui me fera pleurer à la fin comme le livre l’a fait. Là où je veux en venir, c’est que je suis toujours fan. Un très très grand fan, mais vraiment très très grand. Et je m’excuse donc très sincèrement à tous ceux qui se sont plaint de Lost et que je ne pensais pas qu’ils pouvaient être fans. Ce n’est pas parce que vous n’aimez pas que vous n’êtes pas fan. Bien au contraire en fait, cela fait de vous des gens honnêtes et je respecte cela. Et je suis extrêmement désolé d’avoir pu croire le contraire. »
 
 
Source: Unification France





Publié dans News

Commenter cet article